Cercle spirite Allan Kardec de paris
Cercle Spirite Allan Kardec de PARIS

- les différentes médiumnités -

| Accueil |
| Spiritisme |
| Magnétisme |
| Livres |
| Art |
| Médiumnités |
| Conférences |
| L'association |
| Liens |
| Contact |
| Forum |

> | Généralités | Médiumnités exercées |

La médiumnité - généralités

Lévitation de table réalisée par  Eusapia Paladino le 27 juillet 1897 à Montfort l'Amaury chez les Blech. A demi-caché par Mme Blech se tient l'astronome Camille Flammarion qui contrôle le médium en maintenant ses genoux.

Lévitation de table réalisée par Eusapia Paladino le 27 juillet 1897 à Montfort l'Amaury chez les Blech. A demi-caché par Mme Blech se tient l'astronome Camille Flammarion qui contrôle le médium en maintenant ses genoux.

 

La médiumnité est une sensibilité exacerbée qui prête à certaines personnes la faculté de servir d'intermédiaire aux esprits de l'au-delà.

La médiumnité n'est pas un don dont bénéficieraient quelques privilégiés, et ne répond pas non plus au simple bon vouloir de la conscience de tout un chacun. La mission médiumnique résulte d'un choix librement consenti par l'esprit. C'est donc le plus souvent un choix commis avant la réincarnation et préparé en conséquence dans l'au-delà. On ne s'improvise pas médium.

La médiumnité révélée ne fait cependant pas du prétendant un médium. En effet, la médiumnité, comme pour beaucoup, s'acquière par le travail et l'expérience, c'est alors la phase que nous nommons développement médiumnique. La médiumnité doit en effet faire face à des écueils et nécessite pour être correctement développée d'une part la connaissance des lois de la médiumnité et d'autre part de disposer d'une structure solidaire.

Parmi les principaux écueils se trouve l'inconscient du médium. C'est en effet le premier à se manifester au début de l'exercice médiumnique. Ce n'est qu'à force de travail et de volonté que le médium se libère graduellement de son ego et laisse alors place à la manifestation pleine de l'esprit.

Il n'y a pas de durée propre au développement médiumnique, et peut s'étendre parfois sur plusieurs années avant d'être opérationnel. Certains ne développeront d'ailleurs que partiellement leur médiumnité, arrêtés dans leur progression par les freins psychologiques ou le manque de persévérance.

A cela il faut ajouter que certaines formes de médiumnités nécessitent l'appui d'un concours fluidique des participants à la séance, fluides indispensables à la manifestation correcte de l'esprit d'une part et d'autre part à la protection du médium. Peuvent en effet se manifester en séance des esprits qui ont besoin d'aide - esprits inférieurs ou dans le trouble - ce qui signifie que le développement et la continuité médiumnique ne peuvent se réaliser qu'à l'intérieur d'une structure cohérente et au fait de ce qui se vit.

En conclusion et comme nous venons de l'évoquer, la médiumnité n'est pas une faculté donnée au titre de l'amusement des foules ou encore moins au commerce. Les liens d'affinités qui unissent les hommes existent aussi au-delà de la matière pour l'esprit, qui se communique là où il sait pouvoir être reçu et surtout entendu.

 | Haut de page |

Les médiumnités exercées au Cercle

La pensée des esprits parvient aux hommes par le biais de la médiumnité. Ainsi, nombres de sujets peuvent être évoqués, qu'ils soient de philosophie, d'histoire, de science ou de géopolitique. Les arts connaissent ce même processus dans la traduction médiumnique. La survie, qui concerne naturellement aussi les artistes, entraîne également la survivance des oeuvres qui illustrent ce nouvel état de la vie après la mort. Tout peut donc être dit et traduit dans la communication spirite, tant les sentiments que la réflexion sur des sujets divers relatifs à l'interpénétration du monde des esprits et des hommes.

 

La médiumnité artistique

Parmi les médiumnités artistiques développées au sein du cercle, nous trouvons des médiums peintres, sculpteurs, poètes et musiciens.

Peinture médiumnique - Cercle Spirite Allan Kardec

Le mode de transmission de l'esprit au médium a lieu par la télépathie. Le médium perçoit cette image persistante et va alors la retranscrire. Si le médium est intuitif, il devra retranscrire ce qu'il perçoit avec ses propres qualités artistiques. C'est pourquoi, il est important pour l'authenticité du message que le médium soit le meilleur intermédiaire possible. Pour cela, l'apprentissage du dessin par exemple, va permettre au médium de rendre fidèle la restitution de l'image perçue.

Cependant, il arrive que le médium, bien que n'ayant jamais pratiqué l'art concerné dans sa vie, se montre très vite prompt au dessin ou la musique etc.. Le choix de ce type de médiumnité est en effet souvent rattaché à une vie antérieure, vie durant laquelle il aura pu exercer son art. Le rappel du choix de l'exercice médiumnique va alors réveiller chez le médium cette capacité restée latente.

Pour certains, avec le temps, l'intuition laisse graduellement place à une forme d'automatisme de plus en plus importante. Le médium s'efface pour ainsi dire au profit de l'esprit. A ce stade, le médium n'a plus conscience de ce qu'il produit et abandonne ses mains au contrôle de l'esprit.

Les médiums artistes ne connaissent cependant pas la provenance de leur création, ni leur signification. Elle sera donnée lors d'une autre séance en clairvoyance cette fois-ci, afin d'en connaître l'auteur, la destination. Les médiumnités sont alors complémentaires. C'est ainsi qu'une peinture peut faire l'objet d'une musique médiumnique, être révélateur d'une vie passée et servir de support à un sommeil magnétique ou encore simplement à interpeller par son message le spectateur.

 


La clairvoyance médiumnique

Le clairvoyant reçoit par télépathie le message que l'esprit veut lui transmettre. La clairvoyance prend appui sur un support photo et nécessite une assistance fluidique pour être effectuée. Le mode de transmission de l'information utilisée par l'esprit est la télépathie, le périsprit du médium étant partiellement dégagé de son corps physique pour percevoir les informations.

 


Le sommeil magnétique

Comme son nom l'évoque, le sommeil magnétique est obtenu par passes magnétiques sur le médium afin de provoquer chez ce dernier la sortie partielle ou totale de son périsprit. Une fois dégagé de son corps, l'esprit du médium pourra alors entrer en contact avec l'au-delà et décrire ce qu'il perçoit. L'information peut être transmise par télépathie afin de révéler une vie antérieure ou pour transmettre tout type de message ; dans d'autres cas le médium part à la rencontre d'esprits ou de lieux qu'il pourra décrire. Une assistance fluidique est nécessaire pour le bon déroulement de la séance. Dans tous les cas, se sont les esprits qui vont guider le médium dans sa progression et le protéger par l'apport fluidique émis.

 


L'incorporation

La médiumnité à incorporation demeure rare sur terre. Son développement complet peut être long et nécessite une grande sensibilité. Après une phase de transe, le médium quitte provisoirement son corps. Resté libre, un esprit peu alors utiliser l'enveloppe charnelle pour s'exprimer, se déplacer. Les traits caractéristiques que l'esprit avait de son vivant transparaissent alors, voie, gestuelle, etc..

 


L'écriture

Il existe deux modes d'écriture médiumnique : l'écriture semi-automatique et l'écriture automatique.

Pour la forme semi-automatique, le médium entend intérieurement les mots qui vont graduellement former le texte. C'est donc le médium qui retranscrit par écrit ce qu'il perçoit, l'écriture étant celle du médium. Cette médiumnité se pratique seule.

L'écriture automatique nécessite la présence d'un groupe et c'est l'esprit lui même qui utilise la main du médium pour écrire. L'écriture est liée et n'est alors plus celle du médium.


Le oui-ja

Le journal Spirite- Médiumnités - Collection Cercle Spirite Allan Kardec

Le oui-ja est une planchette épousant la forme de la main et reposant sur une planche sur laquelle sont disposés les lettres de l'alphabet et les numéros de 1 à 9. Sous l'impulsion de l'esprit, la main du médium qui repose sur la planchette, va désigner successivement des lettres qui vont former les mots et le texte désiré. Le oui-ja se déplace très rapidement et nécessite une personne pour la lecture des lettres et une autre pour les noter.

 


Les médiums guérisseurs

Les mains du médium sont guidées par un esprit médecin qui va prodiguer des soins sur le malade en se servant entre autre du fluide magnétique appelé magnétisme. Ce fluide peut être emprunté au médium lui-même s'il est magnétiseur, provenir directement de l'esprit ou encore être pris sur un autre magnétiseur.

 | Haut de page |

 

Copyright © Cercle Allan Kardec . Tous droits réservés.